Place Assise Non Numérotée

Badaboum (version Loïc Lantoine) Photoblog politique

20 décembre 2008

« Il devrait être libre à l'heure où je vous parle »

« Ce qui fait la force des injustices, ce n'est pas la loi injuste, mais l'obéissance à la loi injuste. » (La Boétie)

fer« Il devrait être libre à l'heure où je vous parle », c'est ce qu'a déclaré Maître Irène Terrel, l'avocate de Julien Coupat (ainsi que des quatre autres personnes accusées de dégradations sur les lignes SNCF).

« Il devrait être libre », c'est aussi - peut-être - ce qu'a pensé le juge des libertés et de la détention qui a signé aujourd'hui une ordonnance de remise en liberté à la suite d'une demande déposée par Madame Terrel, à l'issue d'un interrogatoire de Julien Coupat devant le juge d'instruction chargé de l'enquête, le 12 décembre.

Ce n'est vraisemblablement pas l'avis du parquet, qui a pris un référé-détention contre la décision du juge (l'appel devrait être examiné par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris mardi prochain).

« Un référé-détention à la veille de Noël, ça va trop loin, c'est lamentable », a dit encore Madame Terrel. Ben, un peu que c'est lamentable ! J'irais même jusqu'à ajouter un pfff certifié GoodYear plein de colère et d'écœurement, tiens ! Parce que c'est toute cette histoire à dormir debout qui est lamentable. On peut essayer d'en rire pour décompresser. Mais ce ne serait sans doute pas une bonne idée d'oublier de noter le fait que les histoires lamentables s'accumulent dangereusement, ces derniers temps, et que « la démocratie ne fait pas toute la légitimité d'une république ».

Dites, z'auriez pas une idée pour obliger gentiment les autruches à sortir enfin la tête du sable ?...


Découvrez Higelin & Areski!

Posté par Flo Py à 01:08 - Grincements de dents - Permalien [#]